FRANCIS BAYER DU KERN (UEROESTRUMNIS)

Le comte Francis Bayer du Kern, barde Ueroestrumnis ("l'Occidental"), était né à Laval, d'une très ancienne famille cornouaillaise, originaire d'Écosse, le 8 juillet 1912.

Après de solides études, il avait songé à embrasser l'état clérical catholique, voire à entrer dans les ordres ou semblait, croyait-il alors, l'appeler son double désir de savoir et de dévouement. L'étude de la théologie catholique lui fit renoncer à ce projet, et il commença dès lors de consacrer ses efforts à la connaissance, non seulement du breton, mais aussi du celtique ancien, en même temps qu'il approfondissait vigoureusement ses données d'histoire religieuse et traditionnelle.

Il participa entre 1932 et 1940, à la lutte pour la reconnaissance des droits culturels et nationaux de la Bretagne; il fut même incarcéré quatre mois au Mans et à Angers.

Excellent poète de langue bretonne il se rattacha, dès leur origine, à Kad et à la Kredenn Geltiek.

En 1940, refoulé vers Dunkerque avec son unité, il était embarqué, avec ses camarades, lorsque des fuyards anglais les obligèrent, pour leur enlever leur bateau, à rejoindre la terre. Il était tué le lendemain, 2 juin 1940, à Malo-les-Bains.

"Goutte de pluie, j'ai joué dans la nuit

Feu, j'ai ri dans l'aurore

Vent, j'ai gémi dans les arbres

Devenu Barde,

J'ai dormi sur la Pierre Noire

Pour avoir dans le songe magique

L'Inspiration".

(Diougan)