RAFFIG TULLOU (LUGUMARCOS)

Raffig Tullou, druide Neven Lewarc'h (Lewarc'h le jeune ), naquit à Mordelles, près de Rennes, le 6 Janvier 1909. Sculpteur-statuaire (il est l'auteur du Monument à Nominoë, à Bains-sur-Oust), d'origine initiatique martiniste (Ordre Martiniste Rectifié) il a été le second Ri-Drevon de la K: G:, après Morvan Marchal. 

Raffig Tullou suscita, en 1954, la création du Koun Breiz ("Souvenir breton ") et de sa revue; cette association prit l'initiative de commémorer annuellement deux des grandes dates de l'histoire bretonne : 29 juin 845 à Ballon (Bains-sur-Oust ), victoire des Bretons sur les armées de Charles le Chauve, unification de la Bretagne sous Nominoé; et 28 juillet 1488 : combat de St Aubin du cormier où 6000 soldats bretons périrent pour l'indépendance de la Bretagne. 

Il n'est guère utile d'en dire plus sur cette éminente et attachante personnalité de notre Emsav, sur ce combattant infatigable et tenace qui, pendant un demi siècle, a mené la lutte de la désaliénation de l'esprit breton et dont Mordrel a dit : "un garçon inspiré, original, qui avec obstination ne veut rien faire comme les autres, qui choisit toujours seul son chemin, se trompe ou hésite, en essaie un autre, pour toujours en définitive suivre la même inspiration maîtresse,(..) c'est Raffig, cabochard et gentil compagnon, peiné des moqueries que ses initiatives soulèvent - car personne n'est plus sérieux que lui - mais que rien ne décourage.

Raffig Tullou. Ri-Drevon de la K: G:, est décédé le 16 Janvier 1990. à Saint-Herblain.