BIOGRAPHIE

JEAN PIETTE (NATROUISSUS)

Puis s'intégra à l'équipe de la K:G: et de Kad un grand "chemineur" des terres celtiques, Jean Piette, c'est-à-dire Arzel Even, Natrouissus ou Idris Gawr, celtisant et linguiste distingué dont la fidèle assistance auprès du Maître regretté ne sera jamais suffisamment soulignée.

Arzel Even, en fondant la revue Hor Yezh fut à l'origine de ce qu'on a appelé "la jeune école bretonne de linguistique"; ses propres travaux, que ce soit son Istor ar Yezhoù keltiek ou ses études du Bulletin of the Board of Celtic Studies, ont considérablement contribué à une meilleure connaissance des langues celtiques.

Dans le n° 5 de Kad (en l'année 1513 de l'Ère de Glaive brisé, Cutios I, Fête des semailles) il écrivait à propos des études de Dumézil et de M.L. Sjoestedt sur la mythologie celtique :

"...leur point de vue n'est pas – ou pas seulement – pour nous un sujet d'étude, mais avant tout un "bien de famille" en la possession duquel nous entendons rentrer. D'excellents carriers ont extrait pour nous les pierres dont nous bâtirons le temple nouveau : des bûcherons de talent ont débroussaillé la Clairière sacrée où nous ferons refleurir "l'arbre séphirotique" de la théogonie celtique, An Avalenn nevet ... ce qui a été fait pour le calendrier druidique, désormais redevenu réalité vivante et non seulement curiosité d'érudits, nous devons le faire pour l'antique croyance de nos ancêtres Brittons, Gaëls et Gaulois."